Les conséquences

   

Métaux lourds

Tonnes de polluants émis dans l’atmosphère en 1990, en France (t)

Tonnes de polluants émis dans l’atmosphère en 2007, en France (t)

Arsenic (As)

16.2 tonnes

9.5 tonnes

Cadmium (Cd)

19.8 tonnes

3.6 tonnes

Chrome (Cr)

390 tonnes

31 tonnes

Cuivre (Cu)

178 tonnes

166 tonnes

Mercure (Hg)

26.9 tonnes

6.7 tonnes

Nickel (Ni)

322 tonnes

152 tonnes

Plomb (Pb)

4 258 tonnes

108 tonnes

Sélénium (Se)

14.7 tonnes

14 tonnes

Zinc (Zn)

1 899 tonnes

201 tonnes

 

 Comme vous avez surement remarqué, la quantité de ces métaux lourds émis dans l’atmosphère a grandement diminué.  Ces dernières années, nous sommes de plus en plus informer du réchauffement de la planète et de la pollution.  Donc, nous faisons plus attention à nos gestes pour diminuer cette pollution et il y a bien sur de nouvelles réglementations par rapport à l’utilisation de ces nombreux métaux.  Par exemple, l’utilisation du plomb pour le transport a beaucoup diminué en très peu de temps. Nous en avons la preuve dans ce tableau.  Malgré cela, il faut savoir que la Terre continue d’être victime de pollution par les métaux lourds tous les jours.

Chacun des métaux lourds peut avoir des conséquences différentes sur l’humain ou sur l’environnement.  Ces métaux peuvent être dangereux s’ils sont en grande quantité, ou en petite quantité, dépendamment du nombre de fois que nous sommes exposés à la contamination.

 

Conséquences sur l’environnement :

De nos jours, l’environnement devient de plus en plus important dans notre société.  Les forets, les océans, les champs et la biodiversité sont nécessaires et nous devons leur faire attention, ce qui est pourtant bien difficile.  Les métaux lourds peuvent avoir de nombreuses conséquences négatives sur l'environnement s’ils sont mal utilisés.  Par exemple, si nous utilisons trop d’engrais minéraux, à long terme, les sols pourraient devenir de plus en plus acides.  Et l’acidité, ce n’est pas la condition idéale pour cultiver quelque chose.  Lorsque les métaux lourds ne sont pas absorber par les sols, ils peuvent se retrouver dans des nappes phréatiques, dans des cours d’eau, et alors, ils peuvent contaminer de nombreuses plantes. Lorsque la contamination d’une plante est trop grande, elle nuit non seulement aux propriétés alimentaires, mais aussi a la production de la plante.  Puis, ces contaminations mènent finalement à l’intoxication des animaux ou des humains.

 

Conséquences sur l’humain :

Les aliments, les légumes, les céréales, les fruits, le poisson peuvent tous être contaminés par accumulation du toxique à partir du sol ou de l'eau.  L’arsenic, le plomb, le mercure et le cadmium sont considérés comme des poisons pour les humains.  Ils peuvent avoir de très graves conséquences sur notre santé.  Par exemple, ils peuvent causés des troubles du comportement (Autisme), un retard de croissance et du développement, des perturbations des systèmes responsables de troubles étiquetés fonctionnels ou psychosomatiques (syndrome de la fatigue chronique), des allergies, des problèmes neuro-dégénératifs (Parkinson, Alzheimer), des lésions organiques et des maladies cancéreuses.  De plus, certains peuvent aussi entrainer des phénomènes d’auto-immunité.  Dans ces cas là, le système immunitaire va attaquer ses propres cellules.  Ce phénomène conduit à des affections articulaires, comme l'arthrite ,  et des problèmes rénaux, auditifs, circulatoiresatoires et nerveux.  Comme vous pouvez le constater, ces quatre métaux lourds peuvent avoir de lourdes conséquences. 

Plus précisément, l'exposition au cadmium peut être par inhalation ou par ingestion dans des lieux ou des situations où des produits de cadmium sont utilisés. Maintenant, ce métal est partout, dans l’air, dans la nourriture, dans l’eau…  La source la plus importante de toxicité du cadmium est la fumée de cigarette qui peu affecter les poumons, les reins, les os et le système immunitaire. Le cadmium peut même conduire au cancer de la prostate, des poumons, à plusieurs maladies de cœur et causer le jaunissement des dents et l'anémie. Le cadmium semble aussi contribuer à certaines maladies auto-immunes.  Il est aussi important de parler du mercure, puisque que nous sommes exposer a lui beaucoup plus souvent que nous le croyons.  À cause des amalgames dans les plombages de nos dents, une grande majorité de gens sont toujours en contact avec le mercure.  Ensuite, ce dernier est le seul métal qui, à la température de la pièce, peut rester liquide (Dans un thermomètre par exemple).  Donc, il peut s’évaporer beaucoup plus facilement dans l’environnement sans qu’on s’en rendre compte.  Grâce à cela, il peut être absorbé par la peau, les poumons, l’intestin et l’estomac plus facilement que d’autres métaux lourds.

 L’aluminium, quant à lui, est très présent dans notre environnement, mais il ne faut pas oublier que lui aussi est assez dangereux pour notre santé.  Si notre peau l’absorbe en trop grande quantité, l’aluminium affecte les os, ce qui cause l’ostéoporose et de la fragilité, les reins, l’estomac et le plus important, le cerveau.  Ce métal peut même contribuer au Parkinson, à la démence, à la maladie d’Alzheimer et à plusieurs autres troubles neurologiques.

De plus, il faut savoir que les enfants en bas âge sont de plus en plus exposés aux effets des métaux lourds.  Dans les vaccins donnés aux jeunes enfants, beaucoup contiennent du mercure, en plus des amalgames dentaires de leur mère qui dégagent des vapeurs de mercures.  Cela infecte bien sur le fœtus et, même le lait maternel peut en contenir.  Nous pouvons donc en conclure que les enfants ont un plus haut taux de concentration de mercure, si nous prenons en compte leurs poids.  Il faut donc faire attention, puisque cela peut causer des retards scolaires, et des troubles du comportement, comme l’agressivité, l’hyperactivité ou l’autisme.

Conséquences sur la faune :

Les métaux lourds n’ont pas seulement des conséquences négatives face à la faune.  En effet, les métaux lourds jouent un rôle important dans le fonctionnement des animaux.  Lorsqu’il y a un taux faible de métaux dans l’environnement, cela peut stimuler l’activité des organismes vivants (Animaux ou plantes).  Par contre, si le seuil maximum est dépassé, il peut y avoir de graves conséquences.  Par exemple, ils peuvent ralentir le développement et la croissance, et être vraiment toxique pour la santé de l’animal.  La toxicité d’un seul type animal peut affecter toute la chaine alimentaire.  En effet, grave à la bioaccumulation, tous les organismes d’une même chaine alimentaire vont être intoxiqués par les métaux lourds.  Plus nous avançons dans cette chaine, plus le taux de toxicité va être élevé, donc dangereux pour les animaux.  Chez ces prédateurs, nous pouvons observer des troubles da la reproduction, des perforations gastriques, des altérations de l’ADN, des lésions intestinales et des atteintes rénales.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site