Les solutions

Avec les nombreuses conséquences que les métaux peuvent engendrés, il nous faut absolument des solutions pour remédier à tous ces problèmes.  Pour les cours d’eau, qui sont particulièrement toucher par la pollution aux métaux lourds, il y a plusieurs traitements pour diminuer leur toxicité.

Le premier traitement est la filtration par le charbon actif, en effet il s’agit de faire passer l’eau sur ce produit et le tour est jouer.  Le charbon est très absorbant, il peut donc très bien absorber les matières polluantes, comme le mercure ou l’argent.   Le deuxième traitement est utiliser seulement pour contrer les métaux lourds, c’est les échangeurs d’ions.  Ce sont des substances granuleuses, composées à partir de bois, qui possèdent un radical acide ou basique.  Cela permet de fixer les cations ou les anions organiques et minéraux.  Son utilisation permet une absorption de presque tous les métaux, comme le plomb, le chrome, ou le cadmium.  La troisième solution est le filtre à sable, qui est un ancien traitement pour traiter les eaux.  Par contre, il n’a pas perdu de son efficacité, puisqu’il peut retirer de 95 à 99 % du cuivre, du zinc, du cadmium et du plomb. Finalement, il y a la pré-chloration, qui a l’aide du chlore, décompose les complexes organiques qui maintiennent les métaux lourds en solution. Cela provoque une grande amélioration pour l’élimination des métaux lourds.

Traitements

Mercure

Argent

Plomb

Cuivre

Zinc

Nickel

Chrome

Cadmium

Cobalt

Pré-chloration

Améliore la concentration de tous ces métaux.

Filtre à sable

***

***

***

***

***

_

_

***

_

Échangeurs d’ions

**

**

***

**

**

_

***

***

**

Charbon actif

***

***

**

**

**

**

**

**

**

 

Le traitement ne cause aucun changement. ( - )

Le traitement diminue un peu la concentration du métal. ( * )

La concentration en métaux est suffisante pour répondre aux normes. ( ** )

Le traitement enlève tous métaux de l’eau. ( *** )

Il n’existe pas seulement des traitements pour les cours d’eau, il existe aussi des solutions pour les sols.  Par exemple, au Congo, il y a eu des rejets de poussières de métal, du cuivre.  Cela a beaucoup dégradé l’environnement autour, les sols n’étaient plus cultivables.  Donc, nous devions faire quelque chose, puisque cela pouvait amener à l’intoxication des humains et de la chaine alimentaire.  Il existe plusieurs types de techniques de réhabilitation des sols, mais beaucoup sont plutôt difficiles à mettre en œuvre et couteuse.  Il en existe pourtant une qui est plus abordables que les autres et c’est la phytostabilisation.  Dans cette technique, on utilise des plantes qui tolèrent le cuivre en couvert végétal et cela réduit la dispersion des contaminants par le vent ou par l’eau.  Cette technique marche très bien pour l’instant et a de très beaux résultats.  Le but de tout cela était d’installer un sol à nouveau utilisable par la population et un écosystème vivable.

Finalement, il faut bien sure faire attention aux gestes que nous portons à notre environnement pour ne pas empirer les déversements de métaux lourds!

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site